Matlebat
 

Domaine de Trévallon rouge 2009

Trévallon est caractérisé par des élevages longs. Plus de 2 ans pour les rouges. Les soutirages sont limités au strict minimum, la lie qui se trouve au fond des fûts continue de nourrir le vin pendant toute la durée de l'élevage .
PRÉSENTATION   |   CONSEILS   |   TÉLÉCHARGER

Le vin :
Premier millésime avec l'IGP Alpilles:
Indication Géographique Protégée Alpilles

Situation :
Nord des Alpilles

Terroir :
Sol calcaire et argileux, très caillouteux : Hauterivien et Barrémien, ère secondaire, crétacé inférieur, moins de 130 millions d'années

A la vigne :
Début des vendanges le 14 septembre
Fin des vendanges le 25 septembre

Vinification :
Vinification sans égrappage, sans levurage et sans souffre.
Élevage 24 mois en foudres et barriques. Collage au blanc d'oeuf frais, pas de filtration pour la mise en bouteille.

Cépages :
Syrah : 50.00%
Cabernet Sauvignon : 50.00%

Notes de Dégustation

Un nez très séduisant, classe, complexe, gourmand, fruit noir, cassis mûr, cerise, puis olive noire grecque, note d'épice réglisse, pain d'épice, souk, pointe végétal noble qui donne du frais, fond fumé cacao et léger balsamique. La bouche est charpentée, pleine, aux tanins précis, soyeux, presque fins, c'est ample mais aussi de la profondeur, bien tenu, intense de bout en bout, sur le cassis, la cerise confite, léger acidulé friand, note réglisse, pain d'épice fond cacao, fumé et ce coté balsamique acidulée. La finale est presque fraiche, puissante mais précise bien dessinée, belle empreinte tanique soyeuse, et belle persistance de cassis, de cerise noire, les notes d'épices, la pointe végétale noble, le fond cacao, fumé et l'acidulée du balsamique. Excellent 93-95 et peut-être même plus dans 10 ans. Très beau vin, un grand millésime de Trévallon, j'adore. Classe sans austérité, gourmand sans lourdeur...

Millésime 2009 (dégusté le 27 octobre 2017 dans le cadre d’une dégustation verticale 2010-2009-2008-2007-2005-2000-1998) – Nez assez discret, toujours la note de tabac et cèdre, assez rond, presqu’une pointe de sucrosité, un peu chaud mais sans lourdeur. À attendre encore.

Un cru exceptionnelle... La découverte qui vous fait changer de regard sur tout ce que vous pensiez auparavant... Loin de moi de dénigrer les granges des Pères ou autres Coulées Columel, tout cela reste joli... mais là... nous somme dans le beau, presque le sublime. Aucune dithyrambe ici, simplement le justesse de mon émotion retranscrite... Je souhaite à tout le monde de gouter un jour ce vin! Merci à vous et heureux que l'architecture vous ai oubliée. Jérôme

Très très joli travail. Des fruits noirs en pagaille, des herbes aromatiques. Vin décanté plusieurs heures. C'était très bon, mais je pense qu'il faudra repasser dans 20 ans pour en saisir tout le potentiel, car les tanins ne sont pas encore complétement fondus, et on sent qu'il y en a sous le pied !!!

...dégusté avant sa mise prévue en décembre 2011. Savoureux, ample, l'alcool enrobe la bouche, mais sans profil chaud. L'attaque se fait sur une belle trame de tanins (très cabernet), mais les arômes méditerranéens reprennent le dessus en finale. Une bouteille qui vieillira avec grâce. Très beaux parfums de poivre frais, plus floral et délicat que d'habitude.

Insérer une image (moins de 2 Mo) :   
En cliquant sur Valider vous nous donnez votre accord pour publier votre avis sur ce site. La publication des avis est modérée par l’éditeur du site.
© Domaine de Trévallon • Mentions légales • L'abus d'alcool est dangereux pour la santé